Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Déclaration de soutien et de reconfort au grand patriote Général-Major Padiri Bulenda, vaillant leader des patriotes intrepides résistants Mai-Mai, distingué de la IX ème région militaire à Kisangani

Nous, dirigeants, cadres et membres des organisations partenaires constitutives du Front Uni des Nationalistes Congolais, « F.U.N.C » en sigle, venons d’être douloureusement secoués par la révoltante nouvelle de l’ignoble attentat qui a failli causer dans nos rangs une perte incommensurable et enfoncer encore profondément le peuple congolais en deuil, alors qu’il est encore loin de se remettre de conséquences plus qu’inhumaines de l’humiliante, sinistre et injuste guerre d’agression du 2 août 1998.
Nous exprimons notre soutien indéfectible et nos profonds sentiments patriotiques de réconfort à l’endroit de l’indomptable soldat du peuple congolais, symbole encore vivant de la farouche résistance populaire à l’agression et homme de paix, le Général-Major PADIRI BULENDA.
Nous considérons le lâche attentat du jeudi 29 janvier 2004 à quelques mètres du stade LUMUMBA dans la ville de Kisangani, comme un signal fort décoché par les mêmes forces des ténèbres tentaculaires qui depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, s’acharnent à subjuguer le vaillant peuple congolais en le dépouillant constamment de tous ses meilleurs et dignes leaders qui, à certaines étapes décisives de son héroïque marche historique, osent exprimer avec courage et fermeté ses aspirations les plus fondamentales à la liberté, à la paix, à la justice, à l’égalité, à l’unité, à la solidarité, au bonheur et à la prospérité pour tous.
Nous convions notre peuple à la vigilance et invitons tous les cadres et militants patriotes résistants MAI-MAI intègres, sincères et fidèles, où qu’ils se trouvent, à se serrer les coudes et à travailler ardemment d’arrache-pied avec tous leurs camarades, frères et compatriotes du « F.U.N.C » pour engranger et consolider les victoires déjà remportées contre les ennemis visibles et invisibles du valeureux peuple congolais en général et en particulier, de l’inextinguible élan organique nationaliste et patriotique, présentement et notoirement incarné par notre bien-aimé, le Général PADIRI BULENDA.


Réitérant l’appel déjà lancé à l’endroit du Gouvernement de Transition, de la hiérarchie militaire et de la MONUC, nous renchérissons en demandant instamment :
1. Que le « F.N.U.C » soit mis en mesure de suivre étroitement l’enquête initiée pour rechercher et appréhender les auteurs de l’attentat aux fins de les amener devant la justice nationale et internationale ;
2. Que la protection du Général-Major PADIRI BULENDA soit assurée par ses propres hommes de troupe et cadres militaires formés par lui au sein de la résistance patriotique ;
3. Que la MONUC se ravise et réserve un traitement égal à tous les leaders et cadres politico-militaires issus des anciens mouvements de soutien à l’agression et du mouvement de résistance patriotique MAI-MAI.

Fait à Kinshasa, le 3 février 2004.

Pour le « F.U.N.C. » :

Pour le Mouvement de résistance MAI-MAI, TAMBWE MUZURI
Rév.KASANGANJO CHUMA

Pour l’U.G.C. ,
Br DELPHIN BANZA

Pour le M-17
Me celestin LWANGI


Pour le F.N.L.C.
J B MULEMBA MAKUBI

Pour la Coordination de Vétérans Simba C.V.C. 1964
Dr LUKONGO

Pour le F.D.P/P.T.
BADIBANGA MPUBU