Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Même les petits enfants congolais peuvent maintenant tirer des conclusions qui s’imposent sur l’etat d’ames des soit-disant mouvements rebelles congolais

Par A.R. Lokongo, 10.03.2004

Cécité politique ou marionettes, hommes de pailles et collabos jusqu’au bout?
C’est la question que se posent tous les Congolais lucides sur l’état d’ame des soit-disant leaders des soit-disant mouvements rebelles au Congo, manifestement encore à la solde des forces extérieures.

Le MLC fait atterir des avions (bourrés d’armes?) à Gwadolite et empêche la MONUC de verifier leur contenu.
Le RCD injurie le Chef de l’État le Général-Major Joseph Kabila à la suite de l’arrestation et du transfert à Kinshasa de l’officier Jeff Kasongo coupable de detention d’armes de guerre, mais le Chef de l’État garde son calme olympien.

Au contraire, tout en saluant la forte mobilisation des femmes pour la commémoration de la journée internationale de la femme, le Chef de l’Etat a condamné de la façon la plus formelle les incidents malheureux survenus au Palais du Peuple. Le Général-Major Joseph Kabila a condamné l’intolérance. qui a été au rendez-vous au cours de la cérémonie organisée au Palais du Peuple, rappellant à tous le respect des institutions établies.

Rappellons qu’un scandale a eu lieu le 8 mars au Palais du Peuple, particulièrement dans la Salle du Congrès, où les femmes venues pour célébrer la Journée Internationale de la femme, en présence de Son Excellence Azarias Ruberwa, Vice-Président en charge de la commission Défense, Sécurité et Politique, n’avaient trouvé comme moyen de manifester leur mécontentement que se déshabiller en criant nues, haut et fort face à l’humiliation, à la torture et autres actes de viols et abus sexuels perpétrés par le ex-mouvements rebelles. Parmi ces femmes, on a pu voir celles privées de leurs membres suite aux atrocités commises dans la partie Est de la Rdc et où on dénonce le Rcd d’être responsable de ces actes.

Joseph Kabila, le plus jeune des chefs d’état de la planète a fait preuve d’un homme cultivé et d’une maturité politique qui depassent loin tous les autres acteurs de la «crasse politique» Congolaise qui défilent maintenant devant le peuple. Plus d’oeil pour oeil, dent pour dent. Ah oui, la délation n’est pas son fort.
Le but de la politique c’est d’établir une société civilisée et non d’instaurer une havre des anti-valeurs, chère à Mobutu Sese Seko Kuku Ngwendu Wazabanga!

Malheureusement, les soit-disant leaders des soit-disant mouvements rebelles au Congo, sont loin de se moucher eux-mêmes. C’est regrettable, mais il y a un verdict populaire qui les attend et qui s’annonce déjà!
Vraiment Joseph Kabila est venu imprimer une ère nouvelle dans la scène politique congolaise.