Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Reagan et Mobutu: les faits

Par .A.R. Lokongo,13.06.2004

Selon nos traditions Africaines, on ne parle jamais mal des morts. Mais les Congolais ne vont jamais oublier qu’après la prestation de serment de Ronald Reagan (qui vient de déceder) comme Président des États-Unis, Mobutu était le premier Chef d’État Africain à fouler le sol de la Maison Blanche avec sa toque de léopard et sa canne sculptée accompagné d’une entourage de 80 personnes parmis lesquelles 21 enfants (les enfants de Mobutu lui-même, de ses cousins et amis proches). Ils sont allés d’abord à Disneyland en Floride , puis par après à New York où ils ont occupé tout le 35eme étage de l’hotel Waldorf Astoria.
Reagan à cette occasion a qualifié Mobutu d’un «ami de la démocratie et de la liberté, la voix du bon sens et de la bonne volonté».
L’administration Reagan a financé l’intervention militaire des Forces Armées Zaïroises (FAZ) au Tchad alors en proie à une rebellion soutenue par la Lybie.
Mobutu a servi neuf Président Américains, de Lyndon Johnson jusqu’à Bill Clinton.
L’aide bilatérale des États-Unis d’Amérique au Zaïre, disons à Mobutu pendant l’administration Reagan et toutes les huit autres administration s’élèvait à 1 milliard de dollars américains.
$1 milliard multiplié par neuf, fait $9 milliards le total de l’aide bilatérale Américaine dont le Roi du Zaïre a bénéficié pendant tout son règne. La fortune de l’Aigle de Kawele est estimé à $5 milliards alors qu’au Zaire, il n’a contruit qu’une seule route asphaltée parmis les 10 à l’accession du pays à l’indépendance; le PNB a chuté à un dixième en 1980 par rapport en 1960; le fleuve Congo constituait la seule l’infrastructure de transport sure, mais desservies par moins de quatre bateaux, la moitié des enfants nés pendant le règne de Mobutu mourrait à l’age de cinq ans; l’inflation a atteint 6,000% en 1992, c’est-à-dire $1 valait 24 millions de Zaires, le taux de chomage s’élévait à 80%; en 1986, le budget de l’État pour l’éducation était prévu à $73 millions dont $8 million seulement ont été déboursés pour l’éducation; $8 million ont été déboursés pour la santé alors le budget de l’État en a prevu $24 millions.
Voilà la prédation made in USA.