Actualités

 


Qui sommes-
nous?

 

Page Lumumba

Analyse: Le complot kagamiste pour relancer la troisième guerre

Par Leonard Kasimba, 19 août 2004

Les evenements au Kivu depuis les 12 derniers mois démontrent que ce qui arrive aujourd’hui est le resultat d’une politique cohérente et continue poursuivie depuis le début de la transition de la part de Kagame. En effet en mars nous avions publiés une analyse sur les preparations de la troisième guerre par Kagame et ses agents. En lisant ce texte on comprendra bien la cohérence et la continuïté dans la stratégie que Kagame exécute avec l'appui de ses parrains américains. Prenant les plus importants étappes de l'évolution depuis les 5 derniers mois et comparons avec cette analyse de mars:

  1. Il y a eue la mutinerie de Mutebusi et Nkunda en mai, qui confirmait la thèse que le RCD a toujours gardé son armée privé et rebelle.
  2. Il y a eu l’appui par l'armée et les autorités rwandaises qui a été denoncé dans le rapport de l’ONU, (révélé par la RFI du 16 juillet). Ce rapport onusienne confirme que Kagame n’a jamais lâché le Kivu.
  3. Il y a eu la lettre des huits députés du RCD (publié dans Lesoft du 11 juillet) qui n’était qu’une repetiton et approfondissement de la déclaration du 24 février de la RCD qui annoncait, déjà il y a 6 mois, la troisème guerre, qui est annoncée encore aujourd’hui.
  4. On constate aujourd’hui dans le discours des agresseurs revenir systématiquement l’accusation d’ethnicisme qui est employée pour justifier la troisième guerre qu’ils annoncent. Ce type de discours démontre bien comment l’ethnicisme est un piège à con qui ne peut être évité qu’en développant un nationalisme vraiment révolutionaire.
  5. Enfin, il y a eue la victoire de Bukavu, suivie par les renforcements de l’armée congolaise envoyés à l’Est, qui démontrent que tous ceux qui accusaient le Président kabila de capitulation et même de trahison en février-mars après le renvoi du major Joseph Kasongo, se sont trompés ou ont trompés l’opinion publique. Comprendre la nécessité de tenir compte des rapports de forces et de suivre une attitude tactique ne signifie pas du tout capituler. Au contraire cela signifie vouloir obtenir réellement des résultats dans la défense de la nation congolaise contre les agresseurs et dans la lutte pour la paix et la stabilité dans la région.

En ce qui concerne l’attitude des européens et des américains : içi aussi les évènements confirment les thèses avancés dans l’analyse que nous avons publiée il y a 5 mois.

  1. Il y a l’appui de la France à la proposition de doubler les effectifs de la Monuc que l'on peut interpréter comme la confirmation de l’appui Europeén à la transition.
  2. De l’autre côté il y a eue la déclaration remarquable de Kagame qui a dénoncée « l’inaction de la Monuc » et qui a préférée l’intervention de l’Union Africaine. Cette même UA dont le secrétaire général n’as pas hésité de prendre la défense du Rwanda contre les accusation de l’Onu, de la Ciat et de la RDC, sur son appui aux mutins Mutebusi et Nkunda. La même UA qui dans le cadre de l’offensive américaine contre le gouvernement soudanaise a envoyé 150 soldats rwandais à Darfour.
    Dans ce cadre il faut probablement voir dans l’opposition américaine au renforcement de la Monuc un appui conscient à la stratégie de déstabilisation de Kagame. Ensemble avec l’agitation démagogique intensifiée des dernières semaines de la part des ses agents mobutistes, dont Ngbanda et Tshisekedi, cela confirme la thèse que l’objectif majeur poursuivi par les dirigeants américains est bien la déstabilisation et la marginalisation de Joseph Kabila.

 


Veuillez cliquer sur le drapeau pour le texte de l'hymne nationale

Caches d'armes et mutinerie à Bukavu, danger d'une troisième guerre au Congo
dossier d'analyse par Ludo Martens,
7 mars 2004 (reçu le 11 mars)

La voix des Nationalistes

Un nouveau journal des Nationalistes congolais à Kinshasa

Conférence du 17 janvier 2004 à Paris
La lutte du peuple congolais:
nos martyrs et héros

 

Manifestation de sympathie pour le gouvernement du président Joseph Kabila à Goma et à Bukavu à l'occasion de la visite du ministre de l'information: photoreportage

Le Général major Padiri Bulenda
à Kinshasa: photoreportage
Updated le 20 septembre 2003

Dossier sur le sommet de l'Organisation Mondiale du commerce à Cancun

Müller Ruhimbika, un Banyamulenge: « 40% des officiers du Rcd-Goma sont Rwandais »

 

Présentation de neuf prisonniers rwandais capturés à l'Est de la RDC

 

 

Une marche réclamant le retour de la paix en RDC organisée mercredi le 23 avril 2003 à Kinshasa par Werrason



Réportage avec photos sur digitalcongo.net


"Le Congo a un besoin crucial des nationalistes sérieux"

Dans un interview avec digitalcongo.net du 11 avril 2003, Ludo Martens fait le point de la situation politique au Congo