Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Que fera la Monuc en cas d'agression par les troupes de Kagame?

Par Leonard Kasimba, 25 novembre 2004

Le porte-parole de l'Onu à New York Fred Eckhard a déclaré dans son point de presse quotidien du 24 novembre: "Un haut responsable rwandais a informé mardi soir le représentant spécial de l'Onu en RDC, William Swing, de l'intention de son gouvernement de mener une attaque contre les rebelles basés en RDC. Aujourd'hui, la Monuc a déclaré qu'une telle annonce menaçait sérieusement le processus de transition en RDC et dans la région. Elle a estimé que ce genre d'action vise à saper la crédibilité des efforts de la communauté internationale pour pacifier et stabiliser la RDC et n'est pas acceptable.
Le Rwanda doit respecter la loi internationale et l'autorité du Conseil de sécurité, qui se trouve toujours présent dans la région"
, a-t-il dit. Une mission du Conseil de sécurité, menée par l'ambassadeur de France Jean-Marc de La Sablière se trouvait mercredi à Bujumbura, dans le cadre d'une tournée dans les pays des Grands lacs. Cette mission était passée à Kigali dimanche dernier.
La Monuc, a ajouté M. Eckhard, "vient juste de commencer le déploiement d'une brigade supplémentaire dans le nord du Kivu, ce qui donnera un supplément de sécurité dans la région. Son mandat est notamment d'empêcher le déraillement du processus de paix par des éléments hostiles venus de RDC ou de l'extérieur".

Selon cette déclaration la Monuc devrait entrer en combat avec les troupes de Kagame en cas d'agression. Or étant dirigé par Swing, un ami de kagame, ancien ambassadeur américain à Kigali et ancien ambassadeur à Kinshasa au moment de l'agresison le 2 août 98, on peut en douter.

Or les évènements du 3 juin en RDC ont obligé la Monuc et la communauté internationale dans le temps de laisser tomber leur passivité de complices avec l'agression rwandaise au moment de l'occupation de Bukavu par les troupes du mercenaire Nkunda. Que fera donc la Monu maintenant en cas d'agression rwandaise?

Autre question : Est-ce que Kagame jou au cavalier seul? Ou est-ce que derrière lui, c'est le nouveau style de Bush II qui s'annonce et qui veut mettre l'ONU dans la poubelle? Attendons voire.