Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Déclaration des Forces Nationalistes Révolutionnaires du Congo (FNRC) à l'occasion du 4° anniversaire de l'assassinat de Mzee Kabila, le 16 janvier 2001.

Chers Compatriotes ,

Ce dimanche , 16 janvier 2005 , le peuple congolais tout entier commémore la mort de Laurent Désiré KABILA , assassiné par les ennemis de la Révolution Nationale et Démocratique.
Pourquoi l’Impérialisme a tué Mzee Kabila , guide du peuple congolais opprimé ?

Dès sa tendre jeunesse et à l’age de 18 ans , Mzee Kabila s’engage dans la Révolution alors conduite par Patrice Lumumba . Il combattra la domination étrangère et ce , jusqu’à sa mort.

Lumumba, écarté par force du gouvernement issu des élections libres et démocratiques organisées en 1960 , puis assassiné le17 janvier 1961 , Kabila et les nationalistes prirent les armes dans le but de chasser les agents du Néocolonialisme au pouvoir au Congo. Plus des trois quarts du territoire national ont été ainsi libéré des affres des Ennemis de la Patrie. En ce moment , Kabila était déjà un des dirigeants importants du Front de l’Est de la guerre populaire de 1964 à 1968.


Laurent Désiré Kabila et Gabriël Yumbu en 1968, Président et vice-président du PRP

Pour poursuivre cette lutte révolutionnaire , Mzee Kabila et certains de ses camarades ont fondé le Parti de la Révolution Populaire en sigle P.R.P. qui permettra d’organiser les maquis de Masisi , Fizi et Baraka aux Nord et Sud Kivu et plus tard Moba1 et Moba2 au Katanga dans les années 80 contre le régime tortionnaire de Mobutu, Principal agent de l’impérialisme occidental dans notre pays.

Finalement Kabila et l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo en sigle AFDL ont renversé la dictature fasciste et chassé Mobutu et sa clique du MPR du pouvoir. La victoire du peuple révolutionnaire du Congo sur les forces du mal ouvre des perspectives meilleures puisqu’il faut :

  • briser la domination étrangère et l’oppression nationale ,
  • arrêter le pillage des richesses du sol et du sous-sol ,
  • entreprendre les tâches de la reconstruction de l’économie nationale pressurée par quatre vingt ans de colonialisme et plus de trente ans de néocolonialisme et ce, en comptant d’abord et principalement sur nos forces et moyens,
  • installer les institutions du nouvel Appareil d’Etat totalement soucieux des intérêts nationaux et des masses travailleuses et paysannes.
  • liquider la gabegie financière , la corruption , le favoritisme et le vol et les détournement des biens de l’Etat.

C’est dans cet esprit que Mzee Kabila a proclamé le pouvoir populaire et aidé à l’installation de ses comités ; crée le Service National, l’Office des Biens Mal Acquis, le Haut Commissariat à l’Energie Atomique , etc.…

Voilà l’œuvre de Mzee Kabila , voilà la lutte pour le bien de son peuple qu’il voulait maître de son destin . Cet idéal Mzee ne l’a pas trahi et il n’a pas fléchi devant les pressions extérieures, les privilèges et la corruption de la part des grands de ce monde. Voilà pourquoi il a été tué.

Pour nous révolutionnaires congolais , Mzee Kabila n’est pas mort parce que ses idées comme celles de Lumumba et de Mulele sont et seront toujours la source de nos inspirations surtout en ce moment où la patrie est en danger.

Vive la République Démocratique du Congo Libre et Uni
Vive Mzee Kabila, Libérateur de masses opprimées
La Patrie ou la mort,
Nous vaincrons.

Pour les Forces Nationalistes Révolutionnaires du Congo ,

Frank Mayengo Kulonda, Président

Robert Tshishimbi Nsenda, Vice-Président

Kinshasa, 16 janvier 2005