Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

Génocide congolais : Crispin Kabasele Tshimanga
L’un des hommes du général Paul Himmler-Kagame

Par JJ. Ngangweshe (*), 9 avril 2005

Le 2 août 1998, le plan génocidaire du Général Paul-Himmler-Kagamé était enclenché pour l’occupation et le contrôle de la R.D. Congo. Le plan d’invasion militaire de la R.D. Congo était la copie quasi-conforme du plan d’invasion de la Pologne par le pouvoir Nazi dirigé par Adolf Hitler. (*)

Le plan d’invasion de la Pologne était inspiré par l’un des Généraux Nazi Heinrich Himmler. Les arguments, les motifs et les raisons avancées par le Général Paul Himmler Kagamé en 1998 ressemblent beaucoup aux arguments avancés par le Général Henric Himmler en 1939 pendant l’invasion de la Pologne pour justifier la guerre contre le Peuple Polonais. En outre, les démentis et la défense de la non existence du génocide Congolais de Makobola sont les mêmes arguments avancées par le Docteur Bizima Goebbels Kahara tout comme le Docteur Goebbels pour démentir le génocide Juif à Auschwitz.

Résumé succincte d’histoire : -Le Docteur Goebbels était chargé de la propagande du IIIème Reich. Il était chargé aussi de démentir, défendre et de tromper la société des nations sur la non existence du génocide Juif, des camps d’extermination et des chambres à gaz.
-Le Commandant Josef Mengele fut le responsable de l’extermination des femmes et des hommes dans le camp d’Auschwitz.
Les arguments du Docteur Goebbels, Mengele, Himmler, Goering et des kapos du IIIème Reich nazis sont les mêmes que ces du Docteur Bizima Goebbels Kahara, aussi des Kapos Crispin Kabasele Tshimanga, Triphon Kin-Kiey Mulumba et des autres dignitaires du RCD/Kagamé. Ils sont mandatés par Kagamé pour nier, démentir, défendre et tromper les institutions internationales sur la non existence du massacre de Makobola, Kasika, Kisangani, Bukavu, Beni et partout au R.D Congo.

Les méthodes d’exterminations nazis conçues par le Commandant Josef Mengele du camp d’extermination d’Auschwitz ressemblent fort aux méthodes d’exterminations utilisées par le Commandant James Mengele Kabarebe Commandant de l’APR et du RCD/Kagamé à Makobola.

Triste est de constater que le Kapo Kabasele récidive pour cracher de nouveau sur les 4.000.000 des Congolais victimes de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de crimes du génocide perpétré par le Général Himmler Paul Kagamé. Certes, le vrai patron du RCD/Kagamé est le général Paul Himmler Kagamé. Mais chose étrange, sans raison apparente, le Kapo Kabasele ose critiquer l’un de rare patriote frère congolais Kalama Ilunga. Ce dernier avait sacrifié sa vie pour sauver le Peuple Congolais contre l’armée sanguinaire mobutienne ex-FAZ dont Kin Kiey Mulumba fut le porte parole. En outre, Kalama Illunga fut l’un des organisateurs de la DCP (Défense Civile et Populaire) à Kinshasa le 26, 27 et 28 août 1998 pendant l’attaque militaire des soldats Ougandais, Rwandais et Burundais contre notre chère capitale Kinshasa. Cette offensive était organisée par le Général Paul Himmler Kagamé pour tuer les Kinois.

Je me souvient encore de la déclaration de Kapo Kabasele je cite « Kinshasa sera bientôt tombée au main du RCD et deviendra la Capitale du RCD, nous mettrons tous les congolais au pas. ». Le jour suivant James Mengele Kabarebe dira la même chose à la presse étrangère en citant le propos de Kabasele.

Les Kapos et les collabos tôt ou tard la justice congolaise ou la CPI rendra justice aux 4.000.000 des congolais civils innocents massacrés par le RCD/Kagame, l’APR/Rwandaise et le MLC/Museveni.

Les crimes imprescriptibles resteront imprescriptibles.

Peuple congolais n’oubliez pas l’imprescriptibilité des crimes, afin que vous puissez introduire des actions en justices partout dans le monde contre le Général Himmler Paul KAGAME, le Docteur Bizima Goebbels Kahara et leurs collabos membres du Parlement et du Sénat autoproclamés.

Les Parlementaires et les Sénateurs non mandatés, ni légitimés par le Peuple vont bientôt proclamer l’amnistie générale sur les crimes imprescriptibles du génocide congolais dans l’illégalité absolue.

Les dangereux criminels du RCD/Kagamé, du MLC/Museveni et les mobutistes non jamais été élus par le Peuple Congolais d’une part, et ne peuvent pas être candidats aux élections générales d’autres part.

« Le Sénateur autoproclamé Kabasele Tshimanga aura sa place au banc des accusés du Nuremberg Congolais, parce que le sang de 4.000.000 des civils congolais massacrés par son parti le RCD/Kagamé ne restera pas impunis.»

Ceux qui sont parlementaires aujourd’hui, ils étaient le premier a critiquer le processus parlementaire provisoire installé par LDK. Ce même parlement autoproclamé que eux-mêmes avaient reproché à Laurent Désiré Kabila ne pas non plus légitime. Vous êtes réellement des présumés criminels de guerre et génocidaires, voilà ce que vous êtes et votre vrai visage, mais pas « Sénateur » Kabasele, « Sénateur » Moïse Goering Nyarugabo etc.

Peuple Congolais réveillez vous, le Peuple est le souverain premier, il est le seul à légitimer et mandater. Ces parlementaires, députés et sénateurs n’ont jamais été mandatés ni légitimés par vous, mais par les Nazi génocidaires des Grand-Lacs. Ces aventuriers brillent de l’illégalité et de l’illégitimité. Les génocidaires ne passeront pas au Congo.

SVP messieurs les collabos, un peu du respect pour les victimes congolaises, arrêtez SVP de crachez sur leurs tombes.

(*) Jean-Jacques Ngangweshe est chercheur au BEC, vous pouvez le contacter par mail ngangweshe@hotmail.com

Pour savoir plus sur les personnalités nazi veuillez cliquer sur les liens:Heinrich Himmler, Josef Mengele, Joseph Goebbels