Actualités

 


Qui sommes-
nous?

 

Page Lumumba

 

Etienne Tshisekedi s'est démarqué de ses anciens alliés du RCD/Goma
Vengeance personnelle ou stratégie électorale ?

Analyse Georges Alves

Bruxelles, 13 octobre 2003 - Le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS), M. Etienne Tshisekedi, n'a pas fait de cadeau au RCD (Rassemblement congolais pour la démocratie). A peine revenu de son exil (volontaire) de deux ans en Afrique du Sud, le leader de l'UDPS a déclaré désuète l'Alliance pour la sauvegarde des accords de Lusaka (ASDL), conclue deux années plus tôt avec l'ancien mouvement rebelle pro-rwandais. Pour le patron de l'UDPS, une telle alliance n'a plus aucun sens dans la mesure où l'objectif qu'elle poursuivait a été atteint : l'Accord global et inclusif et la Constitution de la Transition qui ont donné lieu aux institutions transitoires mises en place dont le gouvernement.

Toutefois, Tshisekedi a annoncé son intention de poursuivre les contacts personnels avec les dirigeants de l'ex-rébellion et de s'en tenir à ce principe. Kigali et le RCD/Goma se sont gardés de réagir officiellement à l'annonce faite par le dirigeant de l'UDPS. Ce silence officiel est sans aucun doute chargé de beaucoup d'amertume. Des sources fiables font état de nombreuses visites rendues par des responsables de l'ex-rébellion à Tshisekedi, ces derniers jours. L'alliance avec l'UDPS préoccupe au plus haut point Kigali et les dirigeants du RCD.

Car, il est de notoriété publique que l'organisation de M. Ruberwa est non seulement perçue par l'écrasante majorité des Congolais comme une association obéissant sans broncher aux injonctions de Paul Kagame et ses maîtres, mais aussi comme une création rwandaise. Sans alliance avec un parti crédible à Kinshasa, le navire RCD risque de sombrer corps et biens avant même les élections qu'on espère bien qu'elles auront lieu dans deux ans.

Etienne Tshisekedi n'a pas la mémoire courte

« Justice est faite »,souligne-t-on dans les milieux proches du vieux leader de « l'opposition non armée ». Car, comme on le sait, les partisans de l'UDPS n'ont pas apprécié le lâchage de leur leader par Kigali et le RCD et la désignation de Z'haïdi Ngoma à la vice-présidence de la République.

Kigali et son allié, le RCD, se souvient-on au siège du parti à Limete, n'avaient pas jugé nécessaire de défendre la candidature du vieil opposant. Selon certaines indiscrétions, le RCD aurait à l'époque informé son parrain de l'inutilité de s'accrocher à un Tshisekedi qui serait passé de mode. Cette erreur ou plutôt cette perfidie, les hommes de Paul Kagame au Congo la paie cache aujourd'hui. Vieux routier de la politique congolaise, Etienne Tshisekedi n'est pas allé par quatre chemins pour prendre sa revanche.

Il faudrait cependant avoir l'esprit mal tourné pour reprocher à celui qui écume la politique congolaise depuis 1960 d'avoir fait le constat selon lequel les accords de Lusaka sont d'application. Au-delà de l'esprit de vengeance supposée, le leader de l'UDPS ne sait plus que faire d'une alliance avec un RCD/Goma qui traîne une impopularité sans commune mesure et « rwandophonisé » par-dessus le marché. A deux ans des "élections", ce retournement de veste ˆqui n'est rien moins que de l'opportunisme- peut faire figure de sagesse. !

 

Incident regrettable : un garde de Ruberwa sème la panique avec son revolver chargé à l’entrée du premier conseil du gouvernement présidé vendredi par le Chef de l’Etat

Après une crise inutile, les ministres Rcd et Mlc prêtent serment ce Jeudi

Transition piégée: Bizima Karaha prend le pouvoir à Kinshasa entre le 25 juillet et le 15 août 2003

 

Présentation de neuf prisonniers rwandais capturés à l'Est de la RDC

Armée : la proposition du gouvernement met le Rcd-Goma K.O.

L'armée rwandaise a utilisé des hélicoptères lance-flammes dans la conquête de Kanyabayonga

La France prête à diriger une force à Bunia

Bunia: la Monuc dénonce les menaces de Thomas Lubanga contre les déplacés de guerre

Commission de suivi: les décisions prises ensemble sont d’application en attendant le retour du Rcd à Kinshasa

Commission de suivi : mise sur pied d’un nouveau calendrier : Arthur Z’Ahidi Ngoma confirmé Vice-Président de l’opposition

Le Général-Major Joseph Kabila a présidé ce samedi un grand défilé militaire à Kinshasa pour commémorer le 6ème anniversaire de la révolution du 17 mai

Un membre du Rcd-Goma forge l’alibi à Kinshasa

Massacres de l’Ituri : accords de cessez-le-feu à Dar-en-Salaam

La Monuc laisse Kagame et Museveni poursuivre la guerre en R.D.C. alors que Joseph Kabila a tout concédé

L’Upc ayant reconquis Bunia; probable retour des troupes ougandaises en République Démocratique du Congo

Une marche réclamant le retour de la paix en RDC organisée mercredi le 23 avril à Kinshasa par Werrason



Réportage avec photos sur digitalcongo.net


"Le Congo a un besoin crucial des nationalistes sérieux"

Dans un interview avec digitalcongo.net du 11 avril 2003, Ludo Martens fait le point de la situation politique au Congo